Immobilier – Raon l'Etape
23 déc

N’ayez pas froid dans votre bien immobilier à Saint-Dié-des-Vosges !

Pieds en chaussettes dans une couverture

Selon Quelle Energie.fr, site internet de conseil en économie d’énergie pour les particuliers, 2/3 des Français ont froid chez eux, même lorsque la chaudière fonctionne. Une aberration ! Vous projetez d’acheter un bien immobilier à Saint-Dié-des-Vosges, soyez vigilant. Durant la visite, et avant de faire une offre d’achat, faites le point avec l’agent immobilier sur la facture de chauffage et la qualité d’isolation dont bénéficie ce bien immobilier à Saint-Dié-des-Vosges. Demandez à voir rapidement le DPE qui vise à informer tout nouveau propriétaire ou locataire sur la consommation d’énergie d’un logement, sur son chauffage, son refroidissement et sa production d’eau chaude sanitaire (ECS).

Si ce DPE n’est pas performant, surtout, prévoyez un budget travaux. Sinon, vous ferez comme 77% des Français qui, chez eux, en hiver, s’équipent de chaussettes épaisses, de pulls supplémentaires et se glissent sous des plaids parce qu’ils ont froid et que monter le chauffage coûte cher.

« Notre étude pose un constat alarmant, explique Maël Thomas, Directeur Général de Quelle Energie.fr. Deux Français sur trois déclarent avoir froid chez eux : ce sont autant de logements mal isolés ou dotés d’installations de chauffage non performantes. Pire, l’écrasante majorité (80%) des personnes à revenus très modestes est touchée par ce fléau. Trop de particuliers ignorent encore aujourd’hui quels travaux réaliser et surtout quelles sont les aides de l’État à leur disposition.»

Vous voulez acheter ce bien immobilier à Saint-Dié-des-Vosges ? Il vous plaît malgré une facture de chauffage élevée ? Alors, renseignez-vous sur les aides proposées par l’Etat. Il en existe beaucoup et elles vous permettront d’améliorer votre confort. Problème : elles sont largement méconnues.

Quelle Energie, qui s’est aussi intéressée aux attentes des Français vis-à-vis des aides de l’État en matière de rénovation énergétique, a démontré que, seuls, 58 % des Français qui ont fait réaliser des travaux ont pu bénéficier d’aides de l’État. Alors, ne faites pas comme les 41 % qui ont payé toute la facture sans aucune aide. Il faut dire que les démarches sont jugées trop complexes par les bénéficiaires (56 %). Ceci est sûrement le frein à la décision des Français de se lancer dans un projet de travaux d’économie d’énergie.

O.D. / Bazikpress © Delphotostock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée